Assurance Décès

Tout savoir sur l'assurance décès

Tout savoir sur l'assurance décès - Sommaire

Qu'est ce qu'une assurance décès ?

Le principe de l’assurance décès est de se prémunir des risques liés à un décès. En échange d’une prime, la compagnie d’assurance versera un capital aux bénéficiaires du contrat ou aux héritiers en cas de décès de l’assuré.

Suivant le type de contrat, la compagnie peut aussi fournir une assistance après décès comme un service administratif, une assistance psychologique, une garantie en cas d’invalidité ou le rapatriement mondial.

Il existe différents types de couvertures d’assurances décès suivant les souhaits et besoins de chacun.

Combien coûte un décès ?

Un décès coûte en moyenne entre 4000 € et 6000 € pour couvrir les frais de funérailles. Ce prix ne tient pas compte d’achat de caveau, ou d’un colombarium. Dans le cas d’un achat de caveau la facture peut vite monter à 8000 €. 

Nous voyons souvent le coût même du décès c’est à dire payer la facture de l’entrepreneur de pompes funèbres mais il y a aussi d’autres frais comme les droits de successions et ceux ci peuvent être plus ou moins importants.

Lorsque nous perdons un conjoint, nous perdons aussi une source de revenus mais les frais et factures restent identiques. 

Vous l’aurez compris, perdre un proche peut avoir un impact important sur les finances d’un ménage, c’est pour cette raison qu’il faut se prémunir et ne pas laisser les personnes qui restent assumer toutes ces charges. L’ assurance décès peut aider financièrement la famille dans ce moment pénible.

Quelles sont les types d’assurances décès ?

Assurance temporaire décès

L’assurance temporaire décès est une assurance qui verse un capital déterminé en cas de décès de l’assuré survenant pendant la durée de validité du contrat.

Cette assurance est idéale pour couvrir les conséquences financières en cas de décès prématuré pendant une période définie. Les capitaux assurés sont en général très élevés (minimum 25.000€).

Exemples : Couvrir les frais d’études des enfants en cas de décès prématuré d’un ou des parents ou laisser un capital conséquent au conjoint survivant pour faire face aux frais qu’engendre un décès, etc…

Assurance vie entière

Une assurance pour toute la vie. Contrairement à l’assurance temporaire avec ce type d’assurance, vous avez la certitude d’être couvert toute votre vie car le terme du contrat est « le décès de l’assuré ». Peu importe quand survient le décès, vous serez couvert.

Ce type d’assurance est en général souscrit pour couvrir les frais d’obsèques et ainsi ne pas laisser cette dernière facture à charge de la famille. La plus connue de ces assurances est le plan de prévoyance obsèques de DELA qui prendra en charge les frais liés aux obsèques et aidera la famille dans un moment difficile.

En général, ce type d’assurance est souscrit avec un capital de 2500 € à 15.000 € qui servira à payer les frais d’obsèques.

L’assurance solde restant dû

Une assurance solde restant dû est une assurance temporaire décès liée à votre crédit hypothécaire.

La couverture temporaire prend fin quand votre crédit logement est totalement remboursé. Si vous venez à décéder, cette assurance paie la partie restante de votre crédit hypothécaire (le solde restant dû). Votre partenaire ou vos héritiers ne doivent plus rembourser la totalité ou parties de la mensualité.

Cette assurance n’est pas obligatoire mais plus que conseillée et souvent imposée par les banques pour acceptation du crédit hypothécaire.

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

De nos jours, nous trouvons tout à fait normal d’assurer notre maison, notre voiture et nos biens. Pourtant, on ne songe pas d’emblée à la nécessité de protéger ses proches en cas de décès.  Chaque jour, nous constatons que le décès n’est ni une question d’âge, ni de rang social.

Bien qu’elle soit inévitable, la mort est un sujet dont on parle peu avec nos proches. Or, le décès est imprévisible et déstabilise l’entourage du défunt.  Dans ce climat de bouleversement émotionnel, comment réagiront ils lorsqu’ils devront assumer les charges résultant du décès ? coût du décès, charges du ménage avec un revenu de moins, droits de succession, etc…

L’assurance décès permet d’éviter bien des soucis à la famille surtout financiers.

Tout le monde va disparaître un jour, il est donc naturel de couvrir cette étape de la vie et ne pas laisser de tracas aux personnes qui restent car eux devront assumer les conséquences liés à un décès.

Qui peut souscrire une assurance décès ?

Pour souscrire une assurance décès en principe, la plupart des assureurs n’acceptent la souscription d’une telle assurance qu’à partir de 18 ans. Beaucoup de compagnies vont couvrir vos enfants mineurs gratuitement avec votre police.

L’âge maximum pour souscrire une assurance décès est en général, entre 69 et 74 ans suivant la compagnie d’assurance. Après 74 ans les compagnies n’accepteront de vous assurer qu’en prime unique (c’est à dire que vous payez votre assurance en une seule fois)

Comment est calculée la prime d’assurance décès ?

Il y a plusieurs critères qui peuvent déterminer le prix d’une assurance décès.

Les principaux critères sont :

  • L’âge de l’assuré : Plus l’âge est élevé plus la prime sera importante.
  • Le capital assuré souhaité : Plus vous souhaitez un capital élevé, plus votre prime le sera aussi.
  • La durée de couverture : Couverture temporaire ou à vie influe le prix. Une assurance temporaire coûtera moins chère qu’une couverture viagère.
  • La durée de paiement de la prime
  • L’état de santé de l’assuré : suivant les antécédents médicaux, fumeur ou non, votre IMC, etc. tous ces facteurs peuvent influencer votre prime.
  • Les garanties demandées : Si vous souhaitez des garanties supplémentaires au décès comme l’invalidité, celle-ci aura un impact sur la prime.

Il est difficile d’avoir un prix ferme directement, le seul moyen d’en être sûr et de demander une proposition à la compagnie d’assurance, celle-ci vous fera une offre définitive que vous êtes libre d’accepter ou refuser.

Nous pouvons vous aider à compléter votre demande et avec vous, sélectionner la compagnie adaptée à vos besoins.

Quelle est la différence entre une assurance décès et une assurance obsèques ?

L’assurance obsèques, aussi appelée assurance funérailles ou assurance funéraire est une assurance qui a pour principe de payer un capital déterminé qui servira à payer les frais liés aux obsèques (en général la facture de l’entreprise de pompes funèbres) et suivant la compagnie une aide au moment du décès comme administrative et psychologique.

L’assurance obsèques est une assurance vie entière donc vous êtes couvert toute votre vie.

L’assurance décès a plus un but de verser un capital que la famille pourra dépenser librement. Souvent un capital plus important que l’assurance obsèques.

L’assurance décès classique est souvent une assurance temporaire. C’est à dire que la couverture prendra fin à un moment déterminé à l’avance sur le contrat.

Quel capital choisir ?

Pour une assurance décès de type assurance obsèques, notre bureau recommande un capital minium de 5000 €. En effet, à l’heure actuelle, une facture d’obsèques tourne aux alentours de 5000 € sans achat d’emplacement au cimetière, c’est pour cette raison que nous le recommandons comme « capital de base ». 

Pour une assurance de type temporaire décès, c’est plus compliqué de bien choisir un capital car cela dépend de votre train de vie, de vos factures, de vos revenus, etc… Les assurances temporaires démarrent, en général, avec un capital de 25.000 € et pour rester dans des démarches médicales simples, ne pas dépasser 150.000 € est une bonne chose. Plus vous désirez de capital, plus la compagnie vous demandera des informations sur votre état de santé.

Qu’est ce qui n’est pas couvert avec mon assurance décès ?

Voici liste non exhaustive des principales exclusions. Il est préférable de bien lire les conditions générales du produit sélectionné pour connaitre les exclusions exactes. 

  • Décès de l’assuré par cause de suicide la première année
  • Les faits de guerre
  • Les faits de crimes ou de délits
  • Acte de violence collective / terrorisme, etc…

Qui mettre bénéficiaire de mon assurance décès ?

En principe, vous pouvez choisir librement votre bénéficiaire. Il y a plusieurs méthodes pour désigner son bénéficiaire :

  • Vous pouvez désigner vos bénéficiaires de manière générique: L’époux(se), les enfants, la succession, les héritiers légaux.
  • Vous pouvez aussi le faire de façon nominative en indiquant le nom, prénom et date de naissance du/des bénéficiaire : Exemple bénéficiaire nommé = Dupont Jacques né le 01/01/1980.

Lorsque rien n’est stipulé sur le contrat, c’est en général par défaut les « héritiers légaux» ou « la succession » qui est bénéficiaire.

Dans le cadre d’une assurance solde restant dû, le bénéficiaire peut être le prêteur (la banque).

Les bénéficiaires peuvent être changés quand vous le souhaitez, il suffit en général d’envoyer un courrier ou email à la compagnie.

Il est important de bien choisir ses bénéficiaires, ceci peut aussi avoir un impact sur les droits de successions

Puis-je déduire fiscalement mon assurances décès ?

Il est tout à fait possible de déduire fiscalement son assurance décès. Dans le cadre de l’épargne à long terme, vous pouvez déduire 30% de la prime avec un plafond et pourvu qu’elle réponde à certaines conditions :

  • Avoir moins de 65 ans.
  • Le preneur d’assurance est également l’assuré.
  • Le bénéficiaire doit être l’époux(se), les enfants ou autres bénéficiaires jusqu’au deuxième degré.

Pourquoi nous faire confiance ?

En tant que courtier en assurances indépendant, nous sommes là pour trouver l’assurance adéquate à votre situation personnelle et au meilleur tarif.

Avec nos différents partenaires, vous avez accès à un panel de produits d’assurances, nous pouvons ainsi comparer avec vous pour trouver le meilleur produit.

Fort de notre expérience de plus de 15 ans en assurance vie dont nous avons fait notre spécialité, nos sommes en mesure de satisfaire toutes les demandes.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour trouver ensemble la solution d’assurance décès qui vous correspond. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos attentes.

Demandez votre simulation

Contactez-Nous

Par téléphone

071/49.68.99

Par email

info@directfin.be